ACTUALITÉ

Agenda

Rencontre Écrire à l’encre violette

Rencontre avec les auteurices de Écrire à l’encre violette présenteront l’ouvrage à la librairie les Mots à la bouche le 6 juillet à partir de 19h, rencontre animée par Christine Lemoine.

Après des siècles d’un silence quasi-entier, plusieurs œuvres ouvertement lesbiennes sont publiées au tout début du XXe siècle. Depuis lors, des années folles à l’après-guerre, de l’histoire militante des années 1970 à la naissance de l’édition spécialisée, jusqu’à l’effervescence du début du XXIe siècle, ce sont des centaines de textes qui disent et théorisent leur existence. Parcourant tous les genres, ils mettent en scène le lesbianisme, nomment et nourrissent une culture partagée, en réactivent la mémoire et les noms.
Né du constat d’une mémoire immense, mais enterrée, éclatée et négligée, Écrire à l’encre violette souhaite rendre compte de l’ampleur de ce dialogue lesbien : il intègre et modifie le cadre de la littérature, ouvre d’autres perspectives en bousculant ses normes.

Pour voir la fiche du livre cliquez ICI.

Informations pratiques :
Les Mots à la bouche
37 rue Saint-Ambroise
75011 Paris
A partir de 19h
https://motsbouche.com/

À la une

« L’Ukraine : de l’indépendance à la guerre » primé !

L’ouvrage d’Alexandra Goujon, L’Ukraine : de l’indépendance à la guerre, paru en novembre 2021, vient de recevoir le prix du livre Mieux comprendre l’Europe, parrainé par l’Institut Jacques Delors (ex æquo avec l’ouvrage de Gilles Grin).

Depuis une dizaine d’années, l’Ukraine apparaît régulièrement sur le devant de la scène internationale, que ce soit pour ses mouvements protestataires, ou à propos de l’annexion de la Crimée par la Russie et du conflit à l’est du pays, semblant constituer le théâtre d’une nouvelle guerre froide qui cristallise les tensions entre la Russie et les nations occidentales.
Les événements récents sont aussi l’occasion de mesurer combien notre connaissance de ce pays est lacunaire, se limitant souvent aux clichés d’une Ukraine berceau de la Russie, terre des cosaques, grenier à blé de l’URSS et d’une suite de gouvernants entachés par une corruption massive.
Partant de ces idées reçues, Alexandra Goujon dresse un portrait précis et documenté de cette Ukraine, terre de contrastes.

Pour retrouver toutes les informations sur le livre et le commander, cliquez ICI.

 

Top