ACTUALITÉ

Agenda

Rencontre avec Ketsia Mutombo et Laure Salmona

Ketsia Mutombo et Laure Salmona, autrices de l’ouvrage Politiser les cyberviolences. Une lecture intersectionnelle des inégalités de genre sur Internet, seront présentes aux Journées du développement social organisées par les étudiant·es du master Intervention et développement social, le vendredi 21 juin 2024 à Montpellier, sur la thématique « L’espace numérique comme espace de reproduction des dominations de genre » pour une conférence autour de leur livre.

La demie-journée autour de cette thématique se déroulera comme suit :
– Une conférence d’ouverture de 9h à 10h
– Ateliers + table-ronde en simultanés de 10h à 11h30

  • Atelier 1 : Les cyberviolences conjugales, l’angle mort des violences conjugales : Animé par le CIDFF Hérault qui propose un accompagnement spécifique aux victimes de cyberviolences conjugales
  • Atelier 2 : Le cybersexisme : (En attente d’animateurice)
  • Atelier 3 : Le cybermilitantisme : Animé par Nicolas Rosette (Fondateur de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines)
  • Table-ronde : Conférence autour de l’ouvrage « Politiser les cyberviolences » avec les 2 co-autrices Laure Salmona et Ketsia Mutombo
– Conclusion de la demi-journée en plénière de 11h30 à 12h
Pour en savoir plus sur leur livre :

Toute technologie est ambivalente : si le Web a permis aux voix marginalisées – celles des femmes lesbiennes, bi, trans, handicapées, racisées, précaires, victimes de violences sexuelles – de se faire entendre, il s’est aussi fait l’écho de discours de haine, alimentant des violences qui intimident et poussent à quitter les réseaux.
Bien qu’Internet ait, pour un temps, incarné l’utopie d’une agora démocratique, l’illusion s’est vite dissipée, dévoilant un espace devenu anxiogène à force d’être recomposé, marketé et accaparé par les groupes dominants. Dès lors, comment s’extraire de la toile des dominations et faire en sorte que ce territoire de tous les possibles ne demeure pas le terrain de jeu de la domination masculine ?

Cofondatrices de Féministes contre le cyber­harcèlement, Laure Salmona et Ketsia Mutombo, en médiatisant le hashtag #TwitterAgainstWomen à l’échelle internationale, ont ainsi contribué à faire naître un nouveau regard sur le harcèlement en ligne et à politiser le phénomène des cyberviolences genrées en pointant leur caractère systémique. Cet ouvrage est le produit de cette lutte et de l’engagement résolu des autrices à emmener le mouvement de recomposition de l’Internet de demain, pour qu’il devienne un espace de liberté et d’égalité pour toutes et tous.

Pour lire un extrait, cliquez ICI.

Infos pratiques
Université Paul Valéry Montpellier 3
Route de Mende
34000 Montpellier
Inscription obligatoire sur ce lien : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdskLp6GHYSg0YHHfSb7z_4vqJ4Gzw9sFtC8Ncz-fvY-23F_g/viewform

 

Agenda

Rencontres avec Michal Raz et Loé Petit

Retrouvez ici toutes les dates de rencontres autour de l’ouvrage Intersexes. Du pouvoir médical à l’auto-détermination.

Souvent présentée sous le signe d’un troisième sexe alimentant l’imaginaire de l’hermaphrodite, l’intersexuation a longtemps été de l’unique ressort de la médecine qui s’arrogeait l’autorité de dire « le vrai sexe » et intervenait en conséquence. Mais, depuis quelques décennies, des témoignages se font jour, révélant les violences physiques et psychiques subies par ces enfants et ces adolescent·es dont on a voulu conformer le corps à l’image binaire du sexe, effaçant par là même leur existence corporelle, légale et culturelle.
Cet ouvrage cherche à ouvrir le débat, à compléter et enrichir les recherches actuelles. Il aborde l’histoire de la médicalisation des personnes intersexes, les conséquences du paradigme interventionniste sur les individus et leurs mobilisations collectives à l’origine d’évolutions des institutions nationales et internationales sur le sujet.
Au travers également de témoignages, Michal Raz montre la nécessité d’un changement de paradigme sur la binarité des sexes, sur le genre et la sexualité pour permettre de considérer l’intersexuation non pas comme une anomalie à réparer, mais comme une variation du corps parmi d’autres.

Pour lire un extrait du livre, cliquez ICI.

– Rencontre autour du livre le 26 juin 2024 à 19h à Bordeaux, dans le cadre du mois des fiertés avec l’association Espace QG, bibliothèque itinérante autour des questions de genre et de sexualités.

Infos pratiques
Théâtre L’oeil La Lucarne
1-3 rue Beyssac
33800 Bordeaux
Renseignements : espaceqg@gmail.com
Plus d’infos sur le site de la ville ICI.

Agenda

Rencontres avec Stéphanie Arc

– Rencontre avec Stéphanie Arc à la librairie Violette & Co le mercredi 26 juin 2024 à 19h30, à l’occasion de la sortie (le 13/6) de la nouvelle édition revue et augmentée de son livre « Identités lesbiennes : en finir avec les idées reçues ».

« On les reconnaît facilement », « Entre femmes, ce n’est pas vraiment du sexe », « C’est de naissance », « Elles n’ont pas trouvé le bon »… Qu’on les entende dans un film grand public ou une « blague » à la machine à café, de la part d’un·e proche ou d’un·e collègue de travail, les idées reçues sur les lesbiennes sont familières à tou·te·s. Preuve qu’elles sont bien ancrées dans les mentalités. Sous leur apparence anodine, elles dessinent un portrait caricatural et stigmatisant de ces femmes qui transgressent et subvertissent les normes du système hétérosexiste. Au-delà des injonctions sociales et du prêt-à-penser, cet ouvrage déconstruit les représentations du lesbianisme en mettant au jour les mécanismes de domination qui les sous-tendent. Et il montre que les identités lesbiennes, trop souvent invisibilisées et minorisées, sont au contraire infiniment plurielles et inattendues.

Voir la fiche du livre ICI.

Infos pratiques
Violette & Co
52, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Voir l’agenda sur leur site ICI.

 

– Rencontre avec l’autrice pour déconstruire les idées reçues sur les lesbiennes le lundi 1er juillet 2024 à 12h30, à la Maison de la citoyenneté à la Courneuve.

Infos pratiques
Maison de la citoyenneté James-Marson
33, av. Gabriel Péri
93120 La Courneuve
Entrée libre

Top