David DOAT

David Doat est maître de conférences en philosophie, et actuellement titulaire de la chaire Éthique et Transhumanisme au sein du département ETHICS (EA 7446) de l’Université Catholique de Lille. Ses travaux portent sur les représentations de la santé, du normal et du pathologique, avec un intérêt particulier pour les enjeux sociotechniques, anthropologiques et éthiques soulevés par le rapport des sociétés aux corps infirmes. Dans le cadre de la chaire Éthique et Transhumanisme, il étudie les représentations de l’« humain augmenté », du handicap et de la vulnérabilité véhiculées par les idéaux et la littérature trans- et posthumanistes, et de façon plus large, les enjeux philosophiques et éthiques liés au développement du transhumanisme et du posthumanisme.

Du même auteur
– « Vers une ontologie humaine intégratrice du handicap et de la fragilité en contexte évolutionniste », Laval philosophique et théologique, 69/3, 2013, pp. 549-583.
– « La vulnérabilité : esquisse d’une reconstruction conceptuelle », Revue de théologie et de philosophie, 2016/4 (vol. 148), pp. 733-754.
– « Le dernier homme est-il né ? L’homme liquide du transhumanisme », Ethica Clinica, n° 85/mars 2017, pp. 17-30.
– « Ambiguïté et problèmes du concept d’augmentation », Raison présente, n° 205, 2018, pp. 11-24.
– Avec Pierre Gueydier, Bogomil Kohlbrenner et Izadora Xavier, « Big Data et santé : prédire le futur de la santé » : http://optictechnology.org/images/files/Research/OPTIC2017-Big-data-et-sant-prdictive.pdf

Le livre de David DOAT