1 septembre 2006

EAN : 2846701423

13 x 22.5 - broché - 192 pages

22,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Changer de sexe

Identités transsexuelles

Alexandra AUGST-MERELLE, Stéphanie NICOT

  • Lire un extrait

L’opinion les connaît mal. Le spsychiatres les traitent encore de « malades mentales » ! Hier vouées à la clandestinité, aujourd’hui exhibées dans les émission de télé-réalité, les transgenre arrivent sur le devant de la scène. Lassées qu’on en leur nom, elles s’expriment désormais publiquement. Longtemps taboue, la question Trans révèle aussi les dysfonctionnements majeurs de la société française et le décalage croissant entre une population attachée au respect de la vie privée et des institutions (médecine, justice, administrations…) arc-boutées sur des visions passéistes
Rédigé par deux transgenres, qui ont fondé en 2004 l’association Trans Aide, le livre fait justice des préjugés, brosse le portrait d’une communauté en pleine affirmation de soi et s’efforce de balayer toutes les idées reçues : « Ce sont des hommes qui veulent devenir des femmes », « Les Trans perdent leur famille », « Les hormones détruisent la santé », « C’est pas leur faute, c’est la nature »…

Alexandra Augst-Merelle, titulaire d’un diplôme d’ingénieure en informatique et d’un DEA en neurosciences, est co-fondatrice du premier groupe français de support transgenre. Elle est aujourd’hui infirmière en formation.
Stéphanie Nicot, licenciée en lettres moderne et en Information-Communication, essayiste, a été enseignante et attachée parlementaire.

 

Sommaire

Préface de Martin Winckler : Tout à fait mon genre

Introduction

La communauté transgenre


« Quand on a un pénis, on est un homme, c’est tout ! »

« Les Trans, c’est un phénomène de mode. »

« Ce sont des malades mentaux. »

« Les Trans souffrent beaucoup. »

« Ce sont des hommes qui veulent devenir des femmes. »

« Les Trans travaillent au Bois de Boulogne. »

« Le sexe dégoûte les Trans. »

La transition, c'est rien que du bonheur

« C’est anormal d’être transgenre. »

« La transition, c’est un chemin de croix. »

« Les Trans perdent leur famille. »

« Une Trans, on la repère toujours. »

« Les hormones détruisent la santé. »

« L’opération est une mutilation nécessaire. »

« C’est facile de changer ses papiers. »

Mythes et réalités

« C’est pas leur faute, c’est la nature. »

« C’est la faute des parents. »

« Les Trans sont protégées par les lois. »

Conclusion

 

Presse

– L’intervention de Stéphanie Nicot dans « La Tête au carré », sur France inter, du 17 mai 2011 est disponible ICI.
– Ouvrage cité dans l’émission de France Culture « Sur les docks » des 15 et 16/09/2014 consacrées aux transgenres. Pour écouter les deux parties de l’émission, cliquez ICI et ICI.