13 mai 2014

EAN : 9782846705356

14 x 20,5 cm - broché - 176 pages

20,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Idées reçues sur le Coran

entre tradition islamique et lecture moderne

Michel CUYPERS, Geneviève GOBILLOT

  • Lire un extrait

Peu de livres font actuellement l’objet de débats aussi brûlants et contradictoires que le Coran. Ce livre, bien que datant de quatorze siècles, reste encore largement méconnu et d’un abord difficile, ce qui alimente de nombreuses idées reçues : « Muhammad est l’auteur du Coran », « On ne peut pas traduire le Coran », « On peut faire dire n’importe quoi au Coran », « Le paradis coranique est très sensuel », « Le Coran est la source unique de toute loi en islam », « Le Coran infériorise la femme », « Le Coran est intolérant »… Pour chaque idée reçue, les auteurs présentent tour à tour ce que dit la tradition islamique d’une part, et la dimension historique et littéraire d’autre part. L’occasion de s’apercevoir que, bien souvent, ce que l’on attribue au Coran relève en réalité de la Tradition (Sunna) ou de la Loi (charia) qui, en de nombreux cas, ont durci le texte originel.

Michel Cuypers est religieux catholique et membre de l’IDEO (Institut dominicain d’études orientales). Il s’est spécialisé dans l’étude littéraire du texte du Coran.

Geneviève Gobillot est docteur d’État et professeur des universités en civilisation arabo-musulmane. Elle est spécialiste de l’histoire de la pensée médiévale : théologie, philosophie et mystique.

 

Sommaire

Introduction

Histoire du Coran

« Muhammad est l’auteur du Coran. »

« Le texte du Coran est fixe, depuis l’origine. »

« Le Coran s’adresse à des païens incultes. »

« Le Coran a tout dit, il se suffit à lui-même. »

« On ne peut pas traduire le Coran. »

Forme et contenu du Coran

« Le Coran est ennuyeux à lire. »

« Il n’y a aucun ordre dans le texte du Coran. »

« Le Coran se limite à reproduire le contenu de la Bible. »

« Il n’y a pas de doctrine cohérente dans le Coran. »

« Le Coran est étranger à la culture grecque. »

Interprétation du Coran

« L’islam interdit l’interprétation du Coran. »

« On peut faire dire n’importe quoi au Coran. »

« L’islam refuse l’étude scientifique du Coran. »

« Le Coran est fataliste. »

« Le paradis coranique est très sensuel. »

« L’Enfer ne gardera que les non-musulmans. »

« Le Coran contient toutes les connaissances :
 il s’accorde parfaitement avec les sciences modernes. »

Fonctions cultuelles et législatrices du Coran

« Le Coran est la source unique de toute loi en islam. »

« Le Coran infériorise la femme. »

« Le Coran est responsable de la violence de l’islam. »

« Le Coran est intolérant. »

« Le Coran confond les domaines politique et religieux. »

Conclusion

Annexes

Glossaire

Pour aller plus loin

 

Presse

– Recension de l’ouvrage dans la revue InterCDI, n°254 de mars/avril 2015.