1 février 2009

EAN : 9782846702393

10.5 x 18 - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846705868

6,99 €

Karl Marx

Yvon QUINIOU

  • Lire un extrait

« Marx croit au progrès », « La lutte des classes est une pure invention de Marx », « Pour Marx, l’histoire est écrite d’avance », « Le communisme, c’est l’état omniprésent », « Pour Marx, la religion est “l’opium du peuple” », « Marx veut rendre tous les hommes égaux », « Le communisme est une utopie, il a échoué partout »… Yvon Quiniou procède ici, d’une manière vivante et précise, au bilan d’une pensée complexe et mal connue, souvent déformée par ceux-là même qui se déclarent « marxistes ».

Yvon Quiniou est agrégé de philosophie et membre de la rédaction de la revue Actuel Marx. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles d’inspiration matérialiste.

 

Sommaire

Introduction

Comment Marx voit le monde

« Marx veut mettre fin à la philosophie. »

« Pour Marx, l’homme est entièrement dépendant de la nature. »

« La pensée de Marx est prisonnière de celle de Hegel. »

« Selon Marx, l’homme est aliéné. »

« Pour Marx, le bien et le mal n’existent pas. »

Marx face à l’histoire et la société

« Marx n’est pas un scientifique. »

« Pour Marx, l’histoire est écrite d’avance. »

« Pour Marx, les idées n’ont pas d’importance. »

« L’exploitation décrite par Marx a disparu. »

« La lutte des classes est une pure invention de Marx. »

« Marx croit au progrès. »

Le communisme selon Marx

« Le communisme, c’est l’État omniprésent. »

« Le communisme est contraire à la démocratie. »

« Pour Marx, la religion, c’est “l’opium du peuple”. »

« Marx veut rendre tous les hommes égaux. »

« Le communisme néglige l’individu. »

« Marx accorde trop d’importance à la production matérielle. »

« Le communisme est une utopie, il a échoué partout. »

Conclusion : « Marx n’est pas mort. »

Presse

– Mention de l’ouvrage dans un article de Témoignages, 25 mai 2018. A lire ICI.