1 novembre 2010

EAN : 9782846703352

10.5 x 18 - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846709514

6,99 €

La Lecture

Jacques FIJALKOW, Éliane FIJALKOW

  • Lire un extrait

« Les gens ne lisent plus, ils regardent la télé », « L’ordinateur va remplacer le livre », « Il y a de plus en plus d’illettrés en France », « Si certains enfants ont des difficultés de lecture, c’est à cause de la méthode globale », « Normalement, un enfant de CP sait lire à Noël »… Jacques et Eliane Fijalkow s’attachent à démonter les idées reçues sur la lecture, qu’elles mettent en question la place de l’écrit dans notre société, expriment les craintes des parents ou fassent écho aux interrogations des enseignants.

Jacques Fijalkow, docteur d’État en psychologie, est professeur de psycholinguistique à l’université de Toulouse-le-Mirail. Il est responsable de l’équipe universitaire de recherches en éducation et didactique (EURED) du centre de recherches en éducation, formation, innovation de Toulouse (CREFIT).
Éliane Fijalkow est maître de conférences en sciences de l’éducation honoraire à l’Université de Toulouse-le-Mirail.

 

Sommaire

Introduction

Lecture et Société

« Les gens ne lisent plus, ils regardent la télé. »

« L’écrit n’est plus aussi nécessaire que par le passé. »

« L’ordinateur va remplacer le livre. »

« Les illettrés ne savent ni lire ni écrire. »

« Les illettrés sont principalement des personnes d’origine étrangère. »

« Il y a de plus en plus d’illettrés en France. »

Apprentissage de la lecture

« Savoir lire, c’est être capable de lire oralement sa page de lecture. »

« C’est à 6 ans qu’on peut apprendre à lire. »

« Normalement, un enfant de CP sait lire à Noël. »

« Si certains enfants ont des difficultés de lecture, c’est à cause de la méthode globale. »

« Apprendre à lire, ce n’est pas deviner. »

« Pour qu’un enfant apprenne à lire, il faut le suivre à la maison. »

La lecture, un problème ?

« On peut savoir lire sans comprendre ce qu’on lit. »

« Un enfant mal latéralisé a des problèmes pour apprendre à lire. »

« La dyslexie, c’est confondre les lettres qui se ressemblent. »

« La dyslexie, ça peut arriver à n’importe quel enfant. »

« 25 % des jeunes sortent de l’école sans avoir les bases de la lecture. »

Conclusion

 

Presse

– Interview de Jacques Fijalkow dans l’émission Question d’éducation sur France Info du 30 octobre 2012. Pour l’écouter, cliquez ICI.
– Compte rendu daté du 19 février 2012 sur le site CritiquesLibres.com. Pour le lire, cliquez ICI.
– Note de lecture dans le numéro de novembre/décembre 2011 du magazine Le Radar des responsables. Pour la télécharger, cliquez ICI.