1 septembre 2011

EAN : 9782846703888

14 x 20,5 cm - broché - 160 pages

18,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Le Bio : qu’y a-t-il (vraiment) dans votre assiette ?

idées reçues sur l'agriculture biologique

Michel GUGLIELMI, Christophe DAVID

  • Lire un extrait

Le bio représente aujourd’hui à peine 2 % de la consommation alimentaire des Français… Et pourtant, que d’émissions, que de unes de magazines et de débats passionnés ! L’agriculture biologique serait ainsi, pour les uns, le Graal des financiers et de l’industrie agro-alimentaire, et pour d’autres, la solution aux grands problèmes de l’environnement… Après avoir été perçu comme une secte de doux rêveurs dans les années 1970, puis comme l’apanage des bobos, le bio serait-il désormais annonciateur de transformations majeures, témoin d’un souci croissant d’une consommation citoyenne et responsable ? Dépassant les idées reçues, Michel Guglielmi et Christophe David font appel aux connaissances disponibles pour en cerner les enjeux et les limites.

Michel Guglielmi, ingénieur agronome et agro-économiste, est professeur d’économie à l’ISARA-Lyon (école d’Ingénieurs en alimentation, agriculture, environnement, développement rural).
Christophe David est docteur en agronomie et directeur de la recherche et de l’international à l’ISARA-Lyon.

 

Sommaire

Introduction

Les qualités du bio

« Les produits bio c’est bon pour la santé. »

« Les aliments bio ont un drôle de goût. »

« Les produits bio sont naturels, c’est donc bon pour l’environnement. »

« L’agriculture bio limite le réchauffement climatique. »

Cadre réglementaire, économique et politique

« Le bio c’est une réglementation, mais tous ne jouent pas le même jeu. »

« Le bio et les OGM, c’est incompatible. »

« La demande se développe mais la production ne suit pas. »

« La France est en retard en Europe… Elle a peu soutenu le bio. »

Le bio, une agriculture particulière ?

« Le bio est une agriculture adaptée à son environnement. »

« Le bio c’est le retour à l’agriculture de grand-papa, c’est le refus de l’innovation. »

« L’agriculture bio est tout sauf intensive. »

Le bio, une évolution sociétale

« Le bio c’est tendance bobo… Cela ne va pas durer. »

« Le bio s’oppose à la malbouffe et à la production industrielle. »

« Le bio c’est trop cher, c’est pour les riches. »

« Le bio ne peut pas nourrir le monde. »

Conclusion

 

Presse

– Christophe David a été interviewé dans l’émission CQFD sur RTS , diffusée le 20 septembre 2012. Pour l’écouter, cliquez ICI ou pour la télécharger, cliquez ICI.
– Note de lecture dans le n° 234 du magazine TV Envie (juin 2012). Pour le télécharger, cliquez ICI.
– Compte rendu dans la revue La Géographie, n° 1544 (janvier-février-mars 2012). Pour le télécharger, cliquez ICI.
– Article daté du 8 février 2012 sur le blog Mon Bio Cocon. Pour le lire, cliquez ICI.
– Note de lecture dans le numéro de décembre 2011 de la revue bibliographique Biopresse. Pour la télécharger, cliquez ICI.
– Chronique sur le site Bio-Marché.Info. Pour la lire, cliquez ICI.
– Retrouvez la chronique de Pierre Guelff sur le site de Fréquence Terre en cliquant ICI.