2 juin 2016

EAN : 9782846708937

14 x 20,5 - broché - 160 pages

18,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846705523

6,99 €

Madagascar. Idées reçues sur la Grande Île

Patricia RAJERIARISON, Sylvain URFER

  • Lire un extrait

Madagascar, l’île rouge, l’île heureuse comme certains l’appelaient il y a encore quelques années. Il est  vrai que tout est là pour entretenir le mythe : paysages somptueux, faune et flore exceptionnelles, hospitalité souriante de ses habitants, traditions encore vivaces… Pourtant, l’observateur attentif ne manque pas de souligner la grande pauvreté, les crises politiques à répétition, la violence sous-jacente qui écornent sérieusement cette image de carte postale. Regard croisé d’une Malgache et d’un Français, cet ouvrage montre que, si Madagascar n’est pas, et n’a jamais été, l’île heureuse rêvée par certains, elle n’est pas davantage l’enfer que pourraient décrire les statistiques…

Patricia Rajeriarison est consultante spécialisée dans le développement du secteur privé, notamment dans le domaine du tourisme à Madagascar.
Sylvain Urfer, jésuite, vit depuis plus de 40 ans à Madagascar et est membre fondateur du SeFaFi (Observatoire de la vie publique malgache).

 

Sommaire

Introduction

Histoire et géographie

« Madagascar est un pays africain. »

« Madagascar est le pays des lémuriens. »

« Ranavalona Ire fut une reine cruelle. »

« Madagascar est une ancienne colonie française. »

« 29 mars 1947 : événement ou insurrection ? »

Economie et politique

« Madagascar est l’un des pays les plus pauvres du monde. »

« Madagascar est le pays de la vanille. »

« Madagascar est un pays de potentiel. »

« Madagascar est un pays ingouvernable. »

« A Madagascar, les Églises font de la politique. »

Culture

« L’identité malgache est incertaine. »

« Madagascar vit au rythme du moramora. »

« La culture malgache est essentiellement orale. »

« Le fihavanana est le fondement de la culture malgache. »

« A Madagascar, on retourne les morts. »

Société

« Il n’y a pas d’unité nationale à Madagascar. »

« A Madagascar, on brûle les forêts. »

« Les Malgaches sont francophones. »

« Madagascar est une grande destination pour l’écotourisme. »

« Les Malgaches sont un peuple non violent. »

Conclusion

Annexe

Pour aller plus loin