1 novembre 2012

EAN : 9782846704465

14 x 20,5 cm - Broché - 160 pages

18,50 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Anorexie-Boulimie

idées reçues sur les troubles du comportement alimentaire

Jacques MAILLET

  • Lire un extrait

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) sont des pathologies de plus en plus fréquentes. Anorexie, boulimie, mais aussi compulsions alimentaires, grignotages excessifs, leur évolution est longue et nécessite une prise en charge complexe, le plus souvent pluridisciplinaire. L’analyse des idées reçues permet de mieux cerner ces troubles, difficiles à déceler au début : « Cela touche majoritairement les filles », « Les anorexiques et les boulimiques ont des conduites excessives », « Ces troubles se déclarent à l’adolescence », « Les anorexiques et les boulimiques refusent leur féminité et refoulent leur sexualité », etc. Ouvrage complet qui s’adresse autant au patient qu’à son entourage, il aide à mieux comprendre ces pathologies et leur prise en charge.

Jacques Maillet, ancien praticien hospitalier dans un service de pédopsychiatrie de Lyon, est spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire. Il exerce désormais en pédopsychiatrie libérale.

 

Sommaire

Introduction

Les symptômes ou les difficultés pour mettre en évidence la maladie

« L’anorexie et la boulimie sont de plus en plus fréquentes. »

« Cela touche majoritairement les filles. »

« Les boulimiques sont grosses. »

« Les anorexiques et les boulimiques ont des conduites excessives. »

Les anorexiques et les boulimiques face à leur corps

« Ces troubles se déclarent à l’adolescence. »

« Les anorexiques et les boulimiques refusent leur féminité et refoulent leur sexualité. »

« Ce sont des maladies graves, parfois mortelles. »

« Les anorexiques ne peuvent pas avoir d’enfant. »

Le rôle de la famille

« C’est la faute de la mère. »

« L’éclatement de la structure familiale favorise l’apparition de l’anorexie et de la boulimie. »

« Les anorexiques et les boulimiques font vivre un enfer à leur entourage. »

Le traitement

« La guérison passe par un suivi psychologique et psychiatrique. »

« C’est un traitement long. »

« On n’en guérit jamais vraiment. »

Conclusion

 

Presse

– Compte rendu de l’ouvrage dans le n° 242 de la revue InterCDI (mai-juin 2013). Pour télécharger la page, cliquez ICI.