18 novembre 2021

EAN : 9791031804774

10,5 x 18 - format poche - broché - 176 pages

13,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Idées reçues sur le burn-out

Jean-Claude DELGENES, Agnès MARTINEAU-ARBES, Bernard MORAT

  • Lire un extrait

Passé dans le langage courant, le terme de « burn-out » revêt des contours flous qui reflètent la difficulté  de la communauté scientifique à nommer une réalité au croisement de la médecine, de la psychologie et de la sociologie. Cette imprécision est à l’origine d’une utilisation galvaudée, propice aux idées reçues : le burn-out nous tomberait dessus sans prévenir, il serait lié à un surcroît de travail, une connexion permanente, toucherait prioritairement les femmes, épargnerait les fonctionnaires, etc. Cet ouvrage a pour but d’apporter une meilleure connaissance des mécanismes conduisant au syndrome d’épuisement professionnel et des moyens de s’en sortir : quelles en sont les manifestations, qui est le plus directement touché, comment y faire face et quels sont les enjeux d’une meilleure reconnaissance professionnelle de cette maladie ?

Agnès Martineau-Arbes et Bernard Morat sont tous deux médecins du travail. Jean-Claude Delgènes est économiste, expert en organisation du travail et fondateur de Technologia, l’un des principaux cabinets de prévention des risques liés au travail.

2e édition revue et augmentée

Sommaire

Un phénomène encore mal connu

« Le burn-out est une pathologie récente. »
« Le burn-out, tout le monde en parle, mais personne ne sait ce que c’est. »
« Le burn-out nous tombe dessus sans prévenir. »
« Le burn-out est lié à un surcroît de travail. »
« Le burn-out, c’est une simple fatigue passagère. »


Les maux du burn-out

« Le burn-out est une forme de dépression. »
« Le burn-out est la conséquence d’un harcèlement moral. »
« Être tout le temps connecté conduit au burn-out. »
« Le télétravail peut aussi être un facteur de burn-out. »
« Le burn-out peut conduire au suicide. »


Qui sont les victimes ?

« Les femmes sont plus fortement affectées que les hommes par le burn-out. »
« Les personnes fragiles mentalement sont les premières victimes. »
« Le burn-out ne touche pas les dirigeants. »
« C’est bien connu, les fonctionnaires ne risquent pas le burn-out. »
« Enseignant est une profession à risques. »


Que faire en cas de burn-out ?

« Il est facile de diagnostiquer un burn-out. »
« Pour soigner le burn-out, il suffit de changer de travail. »
« Pour guérir du burn-out, une thérapie s’impose. »


La reconnaissance comme levier de prévention

« Les transformations de société multiplient les cas de burn-out. »
« L’accroissement des cas de burn-out interroge la gestion au travail. »
« Le burn-out est un enjeu de santé publique. »
« La France est en retard pour la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle. »
« Reconnaître le burn-out comme maladie professionnelle ne changerait rien. »