20 octobre 2022

EAN : 9791031805429

10,5 x 18 - format poche - broché - 144 pages

13,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Ouvrage en pré-commande : commandez-le aujourd’hui et recevez-le à parution le 20 octobre 2022.

Idées reçues sur Marcel Proust

Bernard BRUN

« L’homme le plus compliqué de Paris en ce moment. »
Quel meilleur écho que cette phrase de Gaston Gallimard à la multi­tude d’idées reçues qui entourent Marcel Proust et son œuvre ?
Décadent, valétudinaire, Juif sodomite, romancier unique du côté de l’auteur. Livre aux multiples clefs, roman de la mémoire par excellence, à la croisée de l’autobiographie et de l’autofiction s’agissant de son œuvre.
Bernard Brun livre ici un portrait vivant et très documenté de l’une des figures majeures de la littérature du XXe siècle.

Bernard Brun est une figure marquante des études proustiennes. Longtemps responsable de l’équipe Proust de l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM), il fut également secrétaire de rédaction du Bulletin d’Informations proustiennes.

 

Sommaire

L’illusion autobiographique

« Marcel Proust est l’homme d’un seul livre. »
« Combray, c’est Illiers. »
« Balbec, c’est Cabourg. »
« La Recherche, c’est un roman à clefs. »


Légendes et théorie du roman

« Proust était un esthète décadent. »
« Proust était un snob laborieux. »
« Proust fut un grand malade. »
« Proust ? Un juif sodomite !  »
« La Recherche, c’est un univers sans Dieu. »


La fabrique du roman

« La Recherche est un roman de la mémoire. »
« La Recherche est “une œuvre dogmatique et une construction”. »
« Je croyais que vous travailliez au lit comme Marcel Proust. »
« Je viens de commencer – et de finir – tout un long livre. »
« L’œuvre inédite de Marcel Proust n’existe pas. »