9 mars 2017

EAN : 9791031802114

10,5 x 18 - format poche - broché - 152 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Auguste Rodin, artiste libre et affranchi

Véronique MATTIUSSI

À la charnière d’une époque et d’un siècle, Auguste Rodin vient bouleverser l’histoire de la sculpture et de son temps. De son vivant et jusqu’à aujourd’hui, la littérature qui le consacre abonde, entretenant le mythe de l’artiste qui, s’il ne fut pas maudit, eut cependant à lutter contre un académisme frileux et l’hostilité de ses contemporains. Tout en s’imposant, Rodin suscite les controverses, alimente les idées reçues, cumule les poncifs et construit sa légende…
Cet ouvrage éclaire la trajectoire d’un artiste hors-norme éminemment libre et affranchi au travers d’un récit plus nuancé dans ses interprétations. Une excellente occasion de redécouvrir l’œuvre prolifique, protéiforme et exploratoire de cet artiste dont on célèbre le centenaire de la disparition en 2017.

Véronique Mattiussi est responsable du fonds historique du musée Rodin et l’auteure de nombreux essais. Elle a notamment publié une monographie consacrée à Rodin récompensée par le prix « Cercle des Montherlant » de l’Académie des Beaux-Arts.

Ouvrage réalisé en partenariat avec le Musée Rodin        

Sommaire

Introduction

L’homme

« Auguste Rodin est un autodidacte  au parcours atypique. »
« Rodin a été le bourreau de Camille Claudel. »
« L’Exposition universelle de 1900 marqua la consécration de la carrière de Rodin. »
« Rodin rêva toute sa vie de créer son propre musée. »

L’artiste

« Auguste Rodin fut l’héritier direct de Michel-Ange. »
« Auguste Rodin eut à cœur d’enseigner aux générations futures. »
« Rodin exécutait lui-même ses marbres. »
« Auguste Rodin vouait un véritable culte à la nature. »
« Rodin était un artiste sulfureux. »
« Auguste Rodin fut un grand collectionneur »

Ses œuvres

« L’Âge d’airain est un moulage sur nature. »
« La Porte de l’Enfer est la commande de toute une vie. »
« Le Baiser reste le chef-d’œuvre de l’artiste. »
« Le Monument à Balzac fut l’objet d’un scandale retentissant. »
« Le Penseur incarne une icône universelle. »

Conclusion : « Des échos de pérennité »

 

Presse

– Ouvrage cité dans le Livres Hebdo, focus sur le centenaire de Rodin, janvier 2017. Pour voir l’article, cliquez ICI.