1 avril 2006

EAN : 2846701059

10.5 x 18 - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846706889

6,99 €

La Bible

Roland MEYNET

  • Lire un extrait

« La Bible, c’est la parole de Dieu », « La Bible des chrétiens, c’est l’Évangile », « La Bible est un ensemble de livres disparates », « À Quoumrân, on a retrouvé les manuscrits originaux de la Bible », « La Bible a été censurée par l’Église », « La Bible dit tout et son contraire », « Lire la Bible, volontiers ! mais par où commencer ? »… Premier livre imprimé, premier livre vendu dans le monde, cadeau par excellence à tous les premiers communiants, la Bible est Le Livre. Mêlant l’érudition et une approche très accessible, Roland Meynet s’attache ici à nous faire découvrir ce livre auquel il est si fréquemment fait référence et dont nous ne connaissons bien souvent que peu de choses.

Jésuite, Roland Meynet est professeur d’exégèse à l’Université Grégorienne à Rome. Spécialiste de la rhétorique biblique, il est notamment l’auteur de Lire la Bible.

 

 

Sommaire

Introduction

La constitution de la Bible

« La Bible des juifs, c’est la Torah. »

« La Bible des chrétiens, c’est l’Évangile. »

« La Bible est un ensemble de livres disparates. »

« La Bible a été censurée par l’Église. »

« À Quoumrân, on a retrouvé les manuscrits originaux de la Bible. »

« On ne peut pas traduire la Bible. »

La crédibilité de la Bible

« La Bible est un livre scandaleux. »

« La Bible dit tout… et son contraire. »

« La Bible est mal écrite. »

« La Bible raconte des histoires ! »

« On ne peut pas croire aux miracles de la Bible. »

« La Bible est un catalogue de commandements ringards. »

L’interprétation de la Bible

« La Bible, c’est la parole de Dieu. »

« La Bible parle de Jésus. »

« L’Ancien Testament est périmé. »

« Le Coran dit la même chose que la Bible. »

« Le Dieu de la Bible est un Dieu jaloux. »

« Chacun peut interpréter la Bible comme il l’entend. »

Conclusion
— « Lire la Bible, volontiers ! mais par où commencer ? »