1 mars 2004

EAN : 2846700796

10.5 x 18 - format poche - Broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846709750

6,99 €

La Religion

Lionel OBADIA

  • Lire un extrait

« La religion est le propre de l’homme », « La religion est irrationnelle », « La religion est le rempart contre les peurs existentielles », « Pas de religion sans dieu », « Les religions sont des instruments du pouvoir », « La religion est un obstacle au développement », « Les religions poussent à la guerre », « On peut très bien vivre sans religion » … En plein cœur des débats contemporains qui opposent « laïcs » et « religieux », Lionel Obadia, au travers de ses recherches sur le bouddhisme, les grands monothéismes et polythéismes, ainsi que sur le chamanisme et la sorcellerie, rappelle ici que la religion est un fait humain complexe, aux fondements aussi universels que ses manifestations sont diversifiées.

Lionel Obadia, est professeur en anthropologie à l’université Lyon 2 Lumière, où il dirige le Centre de Recherches et d’Etudes Anthropologiques (CREA).

 

Sommaire

Introduction

Origine, unité et diversité des religions

« La religion est le propre de l’Homme. »

« Toutes les sociétés ont une religion. »

« Par-delà leurs différences, les religions sont toutes identiques. »

« La religion est irrationnelle. »

Fonctions, formes et manifestations de la religion


« La religion, rempart contre les peurs existentielles. »

« Pas de religion sans dieu. »

« La religion c’est le péché. »

« Ces fous d’exaltés. »

« La religion renvoie à l »au-delà. »

« Dieu, notre père. »

Religion et politique

« Les religions sont des instruments du pouvoir. »

« La religion est source d’aliénation. »

« Fanatiques et intégristes : le terrorisme des religieux. »

« Les religions poussent à la guerre. »

Religion histoire et société

« Dieu est mort. »

« La religion, c’est dépassé. »

« Les sectes ne sont pas des religions. »

« Les religions créent l’amitié entre les peuples. »

« La religion représente un obstacle au développement. »

« On peut très bien vivre sans religion. »

Conclusion