3 mars 2016

EAN : 9782846708869

14 x 20,5 cm - broché - 168 pages

20,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Les Femmes dans la société

une histoire d'idées reçues

Yannick RIPA

  • Lire un extrait

Véritable aveu de la difficulté à accepter les changements survenus dans la vie des femmes et dans les rapports des sexes, les idées reçues sur celles-ci restent particulièrement vivaces en ce début de XXIe siècle : « Les femmes sont faites pour être mères », « Les filles réussissent mieux à l’école que les garçons », « Prof, c’est bien pour une femme », « Si les femmes dirigeaient, il n’y aurait plus de guerre »… Traduisant une certaine vision de « la » femme, ces idées reçues témoignent de la persistance d’une hiérarchisation des sexes, source de tensions et de conflits. L’analyse de ces préjugés, certains multi-séculaires, permet de déconstruire ce discours simpliste sur les femmes qui est aussi, par effet miroir, une caricature des hommes.

Professeure d’histoire contemporaine à l’université Paris 8, Yannick Ripa est spécialiste de l’histoire des femmes et du genre, membre du Labex écrire une histoire nouvelle de l’Europe (axe genre) et du laboratoire SIRICE. Collaboratrice au cahier Livres de Libération.

 

Sommaire

Introduction

« Le sexe faible »


« Toutes les femmes sont des hystériques. »

« Les femmes sont faites pour être mères. »

« L’instinct maternel n’existe pas. »

« Les filles réussissent mieux à l’école que les garçons. »

« La femme est la reine du foyer »

« La place des femmes est à la maison. »

« Les femmes demandent davantage le divorce que les hommes. »

« La contraception a révolutionné la vie des femmes. »

« Aujourd’hui, femmes et hommes se partagent les tâches ménagères. »

« Le travail des femmes est contre-nature »

« Les femmes ont commencé à travailler à la Première Guerre mondiale. »

« Le travail libère la femme. »

« Il n’y a pas de femme parmi les grands peintres et les grands musiciens. »

« Les femmes sont moins payées que les hommes. »

« Prof, c’est bien pour une femme. »

« Les femmes ne sont pas faites pour la politique »

« Les femmes n’ont pas d’histoire. »

« À sa naissance, la démocratie française a exclu les femmes. »

« La politique n’intéresse pas les femmes. »

« Si les femmes dirigeaient, il n’y aurait plus de guerre. »

« Les féministes sont contre les hommes. »

« La parité est contraire à l’universalisme. »

Conclusion : « On ne naît pas femme, on le devient. »

Annexes

Repères chronologiques

Glossaire

Pour aller plus loin

 

Presse

– Présentation de l’ouvrage dans le magazine d’information du CNIDFF du mois de mai 2016.
– Recension de l’ouvrage dans la revue Clio : femmes, genre, histoire (qui a malheureusement pris l’auteure pour un homme !), n°45 (en ligne), publiée le 29 septembre 2017. A lire ICI.