18 février 2016

EAN : 9782846706568

10,5 x 18 cm - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Idées reçues sur l’égalité entre les femmes et les hommes

Thierry BENOIT, Dominique NADAUD

  • Lire un extrait

L’égalité entre les femmes et les hommes est un thème récurrent depuis de nombreuses années. On ne compte plus les études et les articles réalisés sur le sujet, ni même les lois votées en faveur du droit des femmes, qui ont contribué à faire évoluer les choses.
Pour autant, cela signifie-t-il que cette égalité est devenue réalité ? Qu’elle est désormais une préoccupation masculine autant que féminine ?… Pas si sûr ! Car l’égalité entre les femmes et les hommes ne se décrète pas, elle doit s’organiser et s’enseigner, en déconstruisant les stéréotypes sexués qui alimentent nos propos : « Les femmes et les hommes n’ont pas le même cerveau », « Les hommes participent de plus en plus aux tâches domestiques », « Tous les métiers ne sont pas mixtes », « Dès qu’elles ont le pouvoir, elles sont pire que les hommes »…

Partant d’une quarantaine d’idées reçues choisies dans la sphère privée, professionnelle ou publique, les auteurs invitent à réfléchir sans parti-pris, informent sur les lois en vigueur, les chiffres de l’inégalité, définissent les concepts… autant d’éléments essentiels pour lutter efficacement contre les discriminations liées au sexe.

 

Sommaire

Introduction

Vie privée

« Le genre est une théorie qui ne fait pas la différence entre les femmes et les hommes. »

« A la préhistoire, les hommes étaient des chasseurs et les femmes cueillaient. »

« Les femmes n’ont pas le sens de l’orientation. »

« Les femmes et les hommes n’ont pas le même cerveau. »

« Les hommes ont des besoins sexuels plus importants que les femmes. »

« Sans les hommes, il n’y a pas d’enfants ! »

« Le prochain, ce sera un garçon ! »

« Avec la maternité, les femmes développent un instinct maternel. »

« C’est quand même bien les femmes qui éduquent les enfants. »

« Le rose, c’est pour les filles… et le bleu, pour les garçons. »

« Les garçons préfèrent jouer avec des camions et des ballons. »

« 80 % des gardes d’enfants sont confiées aux mères. »

« Il y a de plus en plus d’hommes qui participent aux travaux domestiques. »

« Il y a aussi des hommes battus. »

« Si elles sont battues… elles n’ont qu’à partir. »

Vie professionnelle

« Maintenant, elles font des études supérieures comme les hommes ! »

« Tous les métiers ne sont pas mixtes. »

« Les femmes ont des compétences naturelles. »

« Si elles font des métiers d’hommes, elles vont perdre leur féminité. »

« Elles peuvent déstabiliser s’il n’y a que des hommes dans une équipe. »

« Les femmes sont souvent absentes. »

« Entre la crise et les obligations légales, l’égalité ce n’est pas la priorité. »

« Les femmes demandent moins qu’un homme en termes de salaire et d’avantages. »

« Si elles n’occupent pas certaines responsabilités, c’est qu’elles le veulent bien. »

« Ce n’est pas le sexe qui compte, ce sont les compétences. Ce serait dévalorisant pour les femmes que de les promouvoir parce qu’elles sont femmes. »

« Les hommes ont plus d’autorité que les femmes. »

« Elles sont encore plus terribles entre elles que les hommes. »

« La promotion canapé ça n’existe plus. »

Vie publique

« Tous les hommes sont des machos. »

« Seuls les hommes ont des idées reçues envers les femmes. »

« Il n’y en a plus que pour les femmes. On parle d’inégalités mais ce sont elles qui ont le vrai pouvoir. »

« Elles rendent les hommes fragiles. Il faudrait arrêter de culpabiliser les hommes. »

« Elles veulent tout et son contraire. »

« Il y a déjà égalité entre les femmes et les hommes. »

« Le féminisme, c’est un combat d’arrière-garde. »

« Féminiser à tout prix le langage est ridicule. »

« Vous avez vu ce que ça donne lorsqu’elles sont au pouvoir. »

« Elles manquent souvent d’humour. »

« Si elle s’habille sexy, c’est bien pour plaire, non ? »

« C’est quand même aux hommes de faire des avances ! Alors, il ne faut plus être galant ? Il faut savoir ce que l’on veut. »

« Il y a des sports de garçons et des sports de filles. »

« Les femmes ne savent pas conduire. »

« Le peu de femmes artistes peintres ou sculptrices connues montre bien que les hommes sont plus créatifs. »

Conclusion

Annexes

L’histoire de l’égalité entre les femmes et les hommes

Pour aller plus loin

L’association LA BOUCLE