17 janvier 2019

EAN : 9791031803364

14 x 20,5 - broché - 216 pages

20,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Ouvrage en pré-commande : commandez-le aujourd’hui et recevez-le à parution le 17 janvier 2019.

Moyen-Orient : idées reçues sur une région fracturée

Pierre BLANC, Jean-Paul CHAGNOLLAUD

Région mouvante, le Moyen-Orient est le terrain de recompositions incessantes. Des accords Sykes-Picot au conflit israélo-palestinien, en passant par la rivalité entre sunnites et chiites et les guerres du pétrole, Jean-Paul Chagnollaud et Pierre Blanc proposent une analyse critique des représentations du Moyen-Orient.

Un ouvrage essentiel pour comprendre les dynamiques en présence, les enjeux et les défis auxquels sont confrontés les acteurs de cette région fracturée en constante mutation.

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique à Bordeaux Sciences agro et Sciences po Bordeaux et rédacteur en chef de Confluences Méditerranée.
Jean-Paul Chagnollaud est professeur émérite des universités et président de l’Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient (IReMMO).

Sommaire

Histoire, sociétés et ressources

« L’Empire ottoman a permis la coexistence de communautés très différentes. »
« Les accords Sykes-Picot ont reconfiguré le Moyen-Orient. »
« Le pétrole est une bénédiction pour le Moyen-Orient. »
« Le Moyen-Orient est l’arène des guerres de l’eau. »
« Les femmes n’ont aucun droit au Moyen-Orient. »


Politique

« La démocratie n’est pas possible au Moyen-Orient. »
« L’islamisme, politique et violent, est le vrai visage de l’islam. »
« Le Liban est un modèle de coexistence. »
« Israël est la seule démocratie du Moyen-Orient. »
« Il faut protéger les chrétiens d’Orient. »


Géopolitique

« Le conflit israélo-palestinien est un conflit religieux. »
« Chiites et sunnites sont irréconciliables. »
« Le Moyen-Orient est un foyer du terrorisme. »
« L’Occident fait le jeu. »
« Il faut redessiner les frontières au Moyen-Orient. »
« Israël-Palestine : la solution à deux Etats est morte. »