13 octobre 2016

EAN : 9791031800981

14 x 20,5 - broché - 192 pages

20,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9791031802046

12,99 €

Liban : identités, pouvoirs et conflits

idées reçues sur un Etat dans la tourmente

Daniel MEIER

  • Lire un extrait

Au cœur de l’actualité depuis plusieurs décennies, le Liban occupe une place à part sur l’échiquier du Moyen-Orient, position parfois accentuée par les clichés véhiculés par les Occidentaux : « Les Libanais descendent des Phéniciens », « Le Liban était la Suisse du Moyen-Orient », « Le Liban est francophile », « La guerre civile était une guerre de religions », « La présence massive de réfugiés syriens est un danger pour le Liban ».
Les idées reçues sont aussi renforcées par le décalage surprenant entre la beauté naturelle de ce pays et la violence de son passé récent, et par la profondeur de son histoire pluri-millénaire alliée à sa proximité culturelle avec l’Europe. Cet ouvrage permet de dépasser ces visions caricaturales pour mieux appréhender ce Liban sur lequel pèsent de nombreuses incertitudes politiques, sociales et économiques, sans parler des tensions régionales liées, notamment à la guerre en Syrie.

Daniel Meier est docteur en sociologie politique et spécialiste du Liban. Il est actuellement chargé de cours à l’université de Genève et chercheur associé au laboratoire PACTE/CNRS. Il poursuit ses recherches sur les enjeux de frontières et d’identités au Moyen-Orient.

 

Sommaire

Introduction

Identités

« Les Libanais sont les descendants des Phéniciens. »

« Le Liban est une création de la puissance coloniale française. »

« La démocratie communautaire est idéale pour le Liban. »

« Le Liban était la Suisse du Moyen-Orient. »

« Le Liban est un pays magnifique. »

Société et culture

« Les Libanais sont présents partout dans le monde. »

« Le Liban est un des pays les plus riches du Moyen-Orient. »

« Le Liban est un pays très francophile. »

« La culture au Liban, un divertissement touristique ? »

« La cuisine libanaise, c’est d’abord les mezzés. »

Une histoire contemporaine tourmentée

« Les réfugiés palestiniens sont responsables de la guerre civile. »

« La guerre civile était une guerre de religions. »

« Israël a occupé le Sud-Liban pour défendre la Galilée. »

« L’occupation syrienne du Liban avait pour objectif son annexion. »

« Rafic Hariri a reconstruit le Liban après la guerre civile. »

« L’armée libanaise est une institution faible et divisée. »

Périls et défis au présent

« Derrière le Hezbollah, l’Iran. »

« Le retour de la violence depuis 2005 est dû à la Syrie. »

« La campagne militaire israélienne de l’été 2006 visait à libérer ses deux soldats capturés par le Hezbollah. »

« Le Liban n’a pas connu de printemps arabe car c’est un système démocratique. »

« La présence massive de réfugiés syriens est un danger pour le Liban. »

« La dégradation des relations entre Libanais sunnites et chiites est inévitable. »

Conclusion

Annexes

Chronologie

Pour aller plus loin

 

Presse

– Daniel Meier était l’invité de l’émission Forum sur RTS le 31 octobre 2016. Pour réécouter l’émission, cliquez ICI.
– Daniel Meier était dans le 12/14 sur France Info le 31 octobre 2016.