1 août 2011

EAN : 9782846703826

14 x 20,5 cm - broché - 160 pages

18,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9791031801599

12,99 €

Parlez-vous français ?

idées reçues sur la langue française

Chantal RITTAUD-HUTINET

  • Lire un extrait

À entendre nos contemporains, il serait presque impossible d’arriver à connaître tous les rouages de la langue française car chacun sait que « c’est en français qu’il y a le plus de cas particuliers et d’exceptions » ! Pourtant, à l’inverse, nombreux sont ceux qui ne jurent que par le français orthodoxe des dictionnaires et autres grammaires, qui s’insurgent de le voir malmené, voire menacé, et stigmatisent les fautes des autres… oubliant souvent qu’ils en font aussi ! Sans plaider pour un laisser-faire illimité, pas plus que pour une réglementation féroce, Chantal Rittaud-Hutinet nous montre au travers de nombreux exemples présents et passés à quels excès, contradictions et erreurs peuvent conduire les idées reçues sur la langue française.

Professeur des universités en Sciences du langage (linguistique française et FLE) et chercheur à l’université Paris 3, Chantal Rittaud-Hutinet est spécialiste de l’oralité. Ses recherches portent sur la variation de la langue, ainsi que sur la prononciation et la prosodie dans la communication orale et ses implications dans le parler et la compréhension du français par les étrangers.

 

Sommaire

Introduction

Le « bon français »

« Pour éviter les fautes, il suffit d’un peu d’attention. »

« L’enseignement est inefficace ! »

« L’oral, c’est toujours relâché. »

Les usagers

« Le français s’appauvrit de plus en plus. »

« Les mots à la mode envahissent la langue française. »

« On doit s’exprimer avec distinction. »

« Les Français ne sont pas doués pour les langues étrangères. »

Langue et histoire

« L’orthographe, ça devient n’importe quoi. »

« Autrefois, on savait le français ! »

« C’est en français qu’il y a le plus de cas particuliers et d’exceptions. »

Norme et variétés

« Il n’y a qu’à Paris qu’on n’a pas d’accent. »

« Les emprunts mettent le français en péril. »

« On assiste à l’uniformisation du français. »

Conclusion

 

Presse

– Compte rendu de l’ouvrage dans la revue Défense de la langue française n° 244 (avril-mai-juin 2012). Pour le télécharger, cliquez ICI.
– Interview de l’auteur sur RCF. Pour l’écouter ou la podcaster, cliquez ICI.
– Un compte rendu détaillé sur le site Le Devoir.com. Pour le consulter, cliquez ICI.
– L’Agence de promotion du FLE cite l’ouvrage dans sa rubrique Actualités. Pour lire la brève, cliquez ICI.