1 septembre 2011

EAN : 9782846703895

14 x 20,5 cm - Broché - 192 pages

18,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9791031801100

12,99 €

L’Age totalitaire

Idées reçues sur le totalitarisme

Bernard BRUNETEAU

  • Lire un extrait

Parfois présenté comme inhérent à la nature humaine, le totalitarisme est encore assimilé à sa représentation orwellienne : contrôle absolu, terreur, mensonge d’État, Homme nouveau… La notion a en outre longtemps pâti du mythe communiste comme de la diabolisation du fascisme. Pour une part notable de l’intelligentsia, la mémoire du totalitarisme reste donc sélective, donnant ainsi lieu à de nombreuses querelles d’interprétations… Ce qui relèvera de l’idée reçue pour les uns, sera vérité pour les autres. Toutefois, que le totalitarisme soit singulier ou pluriel, Bernard Bruneteau nous montre ici l’importance de la comparaison historique pour appréhender au plus juste cet âge totalitaire qui marqua profondément le XXe siècle.

Bernard Bruneteau est professeur de science politique à l’université Rennes I. Ses travaux portent sur l’histoire des idées et des théories politiques, ainsi que sur les relations internationales du XXe siècle.

 

Sommaire

Introduction

Qu’est-ce que le totalitarisme ?

« Le totalitarisme est une vieille tentation de l’humanité. »

« Le totalitarisme est un concept de guerre froide. »

« Le totalitarisme n’a rien à voir avec la démocratie. »

« Le totalitarisme représente l’avènement de l’homme-masse. »

« Le totalitarisme, c’est la dictature de l’État total. »

Fascisme, nazisme et communisme


« L’Italie fasciste n’est pas vraiment totalitaire. »

« C’est Staline qui a rendu l’URSS totalitaire. »

« La politique de Staline a plus de rationalité que celle de Hitler. »

« Le communisme a souvent séduit les intellectuels alors que le fascisme et le nazisme les ont surtout réprimés. »

Pouvoir, idéologie et société totalitaires


« L’ordre règne dans un système totalitaire. »

« Aucune résistance n’est possible sous une domination totalitaire. »

« Le régime soviétique est une idéocratie. »

« L’Homme nouveau des fascismes est un simple objet de propagande. »

Le totalitarisme : un objet polémique

« Les crimes du communisme valent bien ceux du nazisme. »

« Le pacte germano-soviétique résulte d’une connivence totalitaire. »

« Les travaux d’histoire sociale ont rendu obsolète la notion de totalitarisme. »

« Nazisme et communisme ont des idéologies trop différentes pour pouvoir être comparés. »

« Le libéralisme globalisé est une autre forme de totalitarisme. »

Conclusion

 

Presse

– Compte rendu de l’ouvrage dans le magazine Eléments pour la civilisation européeenne (n° 145 d’octobre-décembre 2012). Pour le télécharger, cliquez ICI.
– Compte rendu de l’ouvrage sur le site Histoire-pour-tous.fr (mis en ligne le 18 mai 2012). Pour le lire, cliquez ICI.
– Recension de l’ouvrage sur le site Passion Histoire.net (mise en ligne le 21 mars 2012). Pour la lire, cliquez ICI.
– Chronique de l’ouvrage dans l’émission Historiquement show diffusée le 18 novembre 2011 sur la chaîne Histoire. Pour la regarder, cliquez ICI.
– Bernard Bruneteau cité dans un article du site Le Point.fr daté du 24 janvier 2012. Pour le lire, cliquez ICI.
– Note de lecture dans le numéro de décembre 2011 du magazine L’Ours. Pour la télécharger, cliquez ICI.
– La parution de l’ouvrage annoncée sur le blog Passion-Histoire.net. Pour voir la page, cliquez ICI.