1 janvier 2013

EAN : 9782846704885

14 x 20,5 cm - Broché - 208 pages

19,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : info[at]lecavalierbleu.com.

Au cœur des services secrets

idées reçues sur le renseignement

Gérald ARBOIT

  • Lire un extrait

Administrations clandestines, organisations en marge de la loi ou violant les libertés individuelles, espionnage industriel, surveillance des communications, torture… sur chacun de ces sujets, les idées reçues qui emballent les imaginations promptes à toutes les suspicions et spéculations ne manquent pas ! Qu’il s’agisse de renseignement militaire ou civil, de la lutte contre le terrorisme ou la criminalité financière, des écoutes téléphoniques ou du fichage informatique, nous n’avons finalement qu’une vision très réductrice des services secrets, souvent faussée par les films, romans ou autres reportages à sensations. Dépassant les clichés de James Bond, Mata Hari ou autre Jack Bauer, l’auteur détaille ici ce que sont ces services de renseignement. S’appuyant autant sur des données historiques que sur les informations de l’actualité, il en décrit le rôle et leur évolution au cours de ces dernières décennies.

Gérald Arboit est docteur habilité en histoire contemporaine et directeur de recherche au Centre français de recherche sur le renseignement.

 

Sommaire

Introduction

Les causes d’un malentendu

« Les services secrets ne sont pas des administrations comme les autres. »

« Les services secrets ? Des organisations aux marges de la loi ! »

« Watergate, strategia della tensione, affaire Dreyfus… Heureusement que les médias dénoncent les méfaits des services. »

« Les services secrets menacent nos sociétés démocratiques. »

« Les services emploient des agents secrets. »

« L’intelligence économique est le nouveau nom de l’espionnage industriel. »

« Mata Hari est le modèle du meilleur agent. »

« Le 11 septembre 2001 signe l’échec du renseignement. »

Les techniques

« À l’ère d’Internet, on n’a plus besoin d’espions. »

« Les services manipulent les individus. »

« Les services secrets surveillent nos communications. »

« À l’ère du numérique, tout le monde peut espionner tout le monde. »

« On est tous fichés ! »

« Il suffit de recueillir du renseignement pour l’utiliser. »

« Les chasseurs d’espion se méfient de tout le monde, y compris d’eux-mêmes. »

Un déficit culturel

« La perception du renseignement est d’abord une question de culture. »

« Le renseignement s’obtient par la torture ! »

« Les services n’ont pas d’éthique. »

« Les services sont un instrument du politique. »

« Il existe une internationale du renseignement. »

« Tous des James Bond, Jack Bauer et des Jason Bourne ! »

Conclusion

 

Presse

– Compte rendu de l’ouvrage sur le site nonfiction.fr (mis en ligne le 24 avril 2013). Pour le lire, cliquez ICI.
– L’auteur était l’invité de l’émission Autour de la question sur RFI (diffusée le 20 mars 2013). Pour l’écouter, cliquez ICI.
– Gérald Arboit était l’invité de l’émission Parcours Historique sur Fréquence Protestante diffusée le 9 février 2013. Pour l’écouter, cliquez ICI.
– Interview de l’auteur sur le blog En ligne de mire de M6 (mise en ligne le 18 février 2013). Pour la lire et voir la vidéo, cliquez ICI.
– Entretien avec l’auteur dans l’émission Esprit de justice sur France culture le 11 décembre 2014. Pour réécouter l’émission, cliquez ICI.