12 novembre 2020

EAN : 9791031803791

13 x 20,5 - broché - 216 pages

19,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Ouvrage en pré-commande : commandez-le aujourd’hui et recevez-le à parution le 12 novembre 2020.

Géopolitique des frontières

Découper la terre, imposer une vision du monde

Anne-Laure AMILHAT SZARY

  • Lire un extrait

Objets géographiques paradoxaux, les frontières quadrillent le monde depuis l’époque moderne et fondent la base des relations internationales, présupposant d’une part l’égalité de droit entre les territoires qu’elles délimitent et d’autre part une distribution exclusive de la souveraineté. Mais ce concept est désormais instable : dépassant les limites binaires du dedans/dehors de l’état, les frontières sont en effet devenues mobiles, comme autant de dispositifs complexes de tri des flux de la mondialisation.
Si leur linéarité semble renforcée par la recrudescence de murs qui les ferment, ce n’est qu’un trompe-l’œil car une grande partie des mécanismes frontaliers est invisible. À travers une approche géo-historique qui décentre le regard européen et permet une relecture tant économique que politique des frontières, ce livre propose une plongée originale dans les implicites de leur construction. Désormais disloquées, fonctionnant en prenant appui sur des lieux hétéroclites, les frontières contemporaines évoluent d’une manière qui transforme en profondeur notre 
rapport à l’identité. Au fil des pages, on comprend comment ré-ouvrir les possibles politiques à partir de ces lignes qui semblent pourtant enfermer nos imaginaires.

Anne-Laure Amilhat Szary est professeure de géographie à l’Université Grenoble-Alpes et directrice du laboratoire CNRS Pacte (UMR 5194). Spécialiste de géographie politique, elle s’intéresse aux transformations des frontières contemporaines et a cofondé le collectif antiAtlas des frontières.

Sommaire

INTRODUCTION

Ouverture : comment critiquer les frontières ?

Un projet politique et un outil de domination économique
Croiser les méthodes pour comprendre les rivalités de pouvoir
Imaginaire de l’institution, institution imaginaire ?

Géohistoire des frontières : espaces-temps complexes

Ici et maintenant ? Les deux paradoxes de la frontière linéaire
L’héritage marquant des anciens empires
Etats, nations et frontière linéaire : une co-construction ?
Les visions non occidentales de la frontière

L’extraterritorialité des frontières : contradictions du maillage international du globe

Souveraineté et territorialité : une relation ambiguë
Citoyenneté et droits aux frontières : asymétries croissantes
Enclaves : quand la souveraineté dépasse les bornes

Vers une géopolitique des frontières mobiles

Dislocation et démocratie
Ouverture/fermeture/blocage
Point, lignes, zones : géométrie variable de frontières individualisées

Propositions finales : ouvrir la terre, repenser le monde

La mondialisation a des frontières car la frontière est une marchandise
C’est la frontière qui fait l’identité, et pas le contraire
La frontière est un espace-temps opérateur de différentiation

CONCLUSION