ACTUALITÉ

À la une

Focus sur l’extrême droite

Cette semaine, focus sur la progression de l’extrême droite :

Géopolitique des extrêmes droites, de Stéphane François

Repli identitaire, nationalisme, fermeture des frontières… l’idéo­logie des extrêmes droites semble aux antipodes du concept même de relations internationales. Quel sens a donc une approche géopolitique ?
Au-delà du fantasme d’une « Internationale brune », l’histoire des mouvements d’extrême droite montre que ses militants n’ont eu de cesse de sortir de l’isolement national en se nourrissant de théoriciens d’horizons divers dont les idées diffusent mondialement. Pensons à l’assassin de Christchurch se réclamant de Renaud Camus et de son idéologie du « grand remplacement ».
Reprenant la thèse du choc des civilisations de Samuel Huntington et convaincues que l’avenir sera constitué de grands ensembles civilisationnels conflictuels, les extrêmes droites construisent ainsi une géopolitique identitaire censée lutter pour la survie de la « race blanche ». De quoi se nourrit l’extrême droite ? Sur quels discours s’appuie-t-elle ? Comment se mettent en place ses réseaux internationaux ?
C’est ce que décrit Stéphane François dans cette analyse originale des contenus idéologiques et des grandes phases de dévelop­pement des extrêmes droites de par le monde.

Voir la fiche du livre ICI.

 

Agenda

Rencontres avec les autrices du livre Transidentités et transitudes

– Rencontre avec Karine Espineira et Maud-Yeuse Thomas, autrices de l’ouvrage Transidentités et transitudes : se défaire des idées reçues, à Lille le dimanche 2 octobre de 16h30 à 17h30 pour une conférence sur « Comment prévenir les effets des paniques morales et pseudos savoirs ? », durant le Festival des livres d’en haut. Voir le programme ICI.

Infos pratiques :
Conférence de 16h30 à 17h30
Bazaar St-So, salle La Baie
Les autrices seront présentes samedi 1er et dimanche 2/10 sur le stand littérature de la Nouvelle Librairie Internationale V.O (samedi ouverture au public de 10h à 18h30 et dimanche de 11h à 18 h).

 

– Karine Espineira organise et participera au colloque international du Legs (Laboratoire d’études de genre et de sexualité) du 17 au 19 octobre 2022, intitulé « Ce que les savoirs trans font aux études de genre » :

Depuis les années 1990 se sont développées, d’abord en anglais, puis dans d’autres langues, des études trans. Ce nouveau champ de recherche s’inscrit dans l’histoire des études de genre tout en les interrogeant. Il naît en rupture avec le concept médical de genre, qui a pathologisé le « transsexualisme » ; mais il bouscule aussi les études féministes : en effet, il remet en cause le partage entre les sexes, et donc l’évidence du sujet « femme ». Le moteur de ce renouvellement, ce sont au premier chef des personnes trans, et donc des savoirs trans, dans mais aussi hors de l’Université.
Notre colloque en propose un état des lieux depuis la France, mais dans une ouverture internationale – en trois langues (français, anglais et espagnol). Il s’agit de participer à la reconnaissance des études trans en soulignant leur contribution aux études de genre avec le soutien de la première UMR consacrée à celles-ci, le LEGS. Il s’ouvre à un moment où la « question trans » devient un enjeu politique majeur dans de nombreux pays. Les participant.es présenteront ainsi une forme d’intervention collective des savoirs trans dans ces batailles qui d’ordinaire les ignorent.

Pour se tenir informé·es, voir le site du Legs qui sera mis à jour avec les infos pratiques ICI.

Retrouvez une définition de « savoirs trans » par Karine Espineira, faite dans le cadre du projet collectif L’abécédaire des savoirs (Kôdô, La savante et le politique, le club de Mediapart), en cliquant ICI.

 

 

 

 

Agenda

Rencontres avec Alexandra Goujon

Alexandra Goujon est l’auteure de « L’Ukraine de l’indépendance à la guerre ».

Depuis une dizaine d’années, l’Ukraine apparaît régulièrement sur le devant de la scène internationale, que ce soit pour ses mouvements protestataires, ou à propos de l’annexion de la Crimée par la Russie et du conflit à l’est du pays, semblant constituer le théâtre d’une nouvelle guerre froide qui cristallise les tensions entre la Russie et les nations occidentales.
Les événements récents sont aussi l’occasion de mesurer combien notre connaissance de ce pays est lacunaire, se limitant souvent aux clichés d’une Ukraine berceau de la Russie, terre des cosaques, grenier à blé de l’URSS et d’une suite de gouvernants entachés par une corruption massive.
Partant de ces idées reçues, Alexandra Goujon dresse un portrait précis et documenté de cette Ukraine, terre de contrastes.

Voir la fiche du livre ICI.

– Elle sera également présente aux Rencontres stratégiques du FMES à Toulon les 27 et 28 septembre 2022.

Infos pratiques
Palais des Congrès Neptune
Place de Besagne
83000 Toulon

Entrée gratuite, mais inscription obligatoire

Plus d’informations sur ce LIEN.

– Elle participera à la table-ronde « La Russie en guerre contre l’Ukraine. Perspectives historiennes sur la mobilisation du passé » aux Rendez-vous de l’histoire de Blois le dimanche 9 octobre 2022 de 14h à 15h30.

Infos pratiques
Hôtel de ville – Salle des mariages
9 Place Saint Louis
41000 Blois

Plus d’informations sur ce LIEN.

– Discussion autour de son livre à l’IHEDN le 11 octobre 2022, de 18h30 à 20h, dans le cadre des débats stratégiques.

Infos pratiques
Amphithéâtre des Vallières
École militaire
1, place Joffre75007 Paris

Plus d’informations sur ce LIEN.

 

– Elle tiendra une conférence « L’invasion russe de l’Ukraine : origines et enjeux » et dédicacera son livre à Rouen le 20 octobre 2022. Événement organisé par l’association Savoirs et perspectives.

Plus d’informations sur ce LIEN.

 

– Elle interviendra également dans le cadre du festival Littératures européennes à Cognac du 18 au 20 novembre 2022.

Infos pratiques
Centre des Congrès La Salamandre – 16, rue du 14-Juillet – 16100 COGNAC
Fondation d’entreprise Martell – 16, avenue Paul-Firino-Martell, 16100 COGNAC

Plus d’informations sur ce LIEN.

 

Agenda

Expo Anatomie comparée des espèces imaginaires !

La nouvelle édition du livre de Jean-Sébastien Steyer et Arnaud Rafaelian, Anatomie comparée des espèces imaginaires (parution le 15 septembre 2022), a donné lieu à une exposition itinérante qui commence au Musée du château des ducs de Wurtemberg à Montbéliard du 17 septembre au 12 mars 2023. Elle voyagera ensuite au Museum de Nantes, au Museum d’Auxerre pour se terminer au Musée Buffon de Montbard en 2025.

Films, BD, comics… les univers fictionnels passionnent et regorgent d’êtres imaginaires qui empruntent leurs caractéristiques fantastiques à des espèces bien réelles. Des dragons de la mythologie à notre voisin Totoro, du monstre d’Alien à la Vouivre, l’exposition Anatomie comparée des espèces imaginaires est l’opportunité de découvrir l’anatomie comparée et les sciences de l’évolution (paléontologie, biologie, …) à travers l’analyse rigoureuse mais amusante d’espèces fantastiques.

Cette exposition de 200 m2 présente de grandes planches anatomiques d’Arnaud Rafaelian, des sculptures volumiques originales réalisées par Ophys et des textes de Jean-Sébastien Steyer. Elle a été construite en partenariat entre le musée de Montbéliard, le Museum de Nantes, le Museum d’Auxerre et le Musée Buffon de Montbard.
Commissariat d’exposition : Jean-Sébastien Steyer.

Infos pratiques :
Musée du château des ducs de Wurtemberg
Cour du château
25200 Montbéliard
03 81 99 22 61
musees@montbeliard.com
Téléchargez le dossier de presse ICI.
Plus d’informations sur le site du musée de Montbéliard ICI.

Pour voir la fiche du livre et le commander cliquez ICI.

À la une

« L’Ukraine : de l’indépendance à la guerre » primé !

L’ouvrage d’Alexandra Goujon, L’Ukraine : de l’indépendance à la guerre, paru en novembre 2021, vient de recevoir le prix du livre Mieux comprendre l’Europe, parrainé par l’Institut Jacques Delors (ex æquo avec l’ouvrage de Gilles Grin).

Depuis une dizaine d’années, l’Ukraine apparaît régulièrement sur le devant de la scène internationale, que ce soit pour ses mouvements protestataires, ou à propos de l’annexion de la Crimée par la Russie et du conflit à l’est du pays, semblant constituer le théâtre d’une nouvelle guerre froide qui cristallise les tensions entre la Russie et les nations occidentales.
Les événements récents sont aussi l’occasion de mesurer combien notre connaissance de ce pays est lacunaire, se limitant souvent aux clichés d’une Ukraine berceau de la Russie, terre des cosaques, grenier à blé de l’URSS et d’une suite de gouvernants entachés par une corruption massive.
Partant de ces idées reçues, Alexandra Goujon dresse un portrait précis et documenté de cette Ukraine, terre de contrastes.

Pour retrouver toutes les informations sur le livre et le commander, cliquez ICI.

 

Top