18 février 2016

EAN : 9782846708852

10,5 x 18 cm - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9791031800912

6,99 €

Idées reçues sur le logement social

Jean-Marc STÉBÉ, Hervé MARCHAL, Marc BERTIER

  • Lire un extrait

Les difficultés de logement, récurrentes depuis plusieurs décennies en France, ont placé l’habitat social au cœur du débat public, ce qui n’a pas manqué de susciter approximations, croyances et idées reçues. Les logements sociaux seraient ainsi pour les pauvres, ils seraient également un repère de délinquants qui zonent entre des barres et des tours délabrées, etc. Pourtant, créées au début du XXe siècle, les HBM, devenues HLM en 1950, hébergent aujourd’hui plus de 10 millions de personnes dans près de 4,6 millions de logements. C’est dire si le logement social s’est développé et diversifié ! Partant des idées reçues les plus courantes, cet ouvrage permet au lecteur de mieux comprendre cet univers complexe du logement social au travers de statistiques, d’analyses précises et de témoignages factuels, fruits de nombreuses années de recherche des auteurs sur ce sujet.

 

Sommaire

Introduction

À quoi ressemblent les logements sociaux ?

« Les logements sociaux ne sont implantés que dans les banlieues. »

« Les HLM sont situées en zone urbaine sensible. »

« Les HLM, ce sont des grands ensembles, des barres et des tours. »

« Les logements sociaux sont des logements de mauvaise qualité. »

« Les HLM n’aiment pas la nouveauté. »

Qui réside dans les logements sociaux ?

« Les HLM, c’est pour les pauvres. »

« Les modalités d’attribution des logements sociaux sont injustes. »

« Il y a beaucoup de jeunes qui zonent dans les HLM. »

« On n’est pas heureux en HLM. »

Quels sont les enjeux sociaux et politiques qui se posent aux bailleurs sociaux ?

« Pour mieux vivre dans les HLM, il faut de la mixité. »

« La démolition des barres et des tours est un bon remède. »

« La solution idéale, c’est vendre les logements sociaux à leurs habitants. »

« Les quartiers HLM sont tous des ghettos. »

« Le logement social coûte cher à la collectivité. »

Conclusion

Annexe

Pour aller plus loin

 

Presse

– Compte-rendu de l’ouvrage dans Lectures, par Eric Keslassy, mis en ligne le 30 mars 2016. Pour lire la recension, cliquez ICI.