1 juillet 2004

EAN : 2846700826

10.5 x 18 - format poche - Broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846709118

6,99 €

La Dépression

Bernard GRANGER

  • Lire un extrait

« Les déprimés sont des gens faibles qui manquent de volonté », « La dépression, c’est dans la tête », « Tous les génies sont des dépressifs », « La dépression est héréditaire », « Les antidépresseurs créent un état artificiel : on n’est plus soi-même », « Les Français n’ont jamais autant consommé d’antidépresseurs », « Ce n’est pas une dépression, c’est une déprime »… Bernard Granger fait le point sur ce « mal du siècle ». S’adressant au patient mais aussi à son entourage, il décrit tous les aspects de la dépression et les différents moyens de soigner cette maladie souvent mal comprise et difficile à admettre.

Bernard Granger est professeur de psychiatrie à l’université René Descartes (Paris V).

 

Sommaire

Introduction

L'État dépressif

« Les déprimés sont des gens faibles qui manquent de volonté. »

« Ce n’est pas une dépression, c’est une déprime. »

« Les gens qui se suicident sont des dépressifs. »

« La dépression peut revenir des années après ou alterner avec des phases d’excitation. »

« Tous les génies sont des dépressifs. »

Les causes de la dépression

« La dépression, c’est dans la tête. »

« La dépression est héréditaire. »

« Dans ma situation, c’est normal de déprimer. »

« La dépression, c’est le mal du siècle. »

Les antidépresseurs


« Pourquoi aller voir un psy, je ne suis pas fou, il faut que je m’en sorte tout seul. »

« Les Français n’ont jamais autant consommé d’antidépresseurs. »

« Les antidépresseurs sont des drogues et rendent dépendants. »

« Les antidépresseurs traitent en superficie, mais ne soignent pas en profondeur. »

« Les antidépresseurs créent un état artificiel : on n’est plus soi-même. »

Les autres traitements de la dépression, l’entourage du déprimé


« Il faut se bouger, faire du sport, changer d’air, aller au soleil, manger du poisson, prendre des vitamines. »

« Pour guérir, il faut que je connaisse les causes de ma dépression. »

« Les psychothérapies ne servent à rien. »

« Les électrochocs, c’est dépassé. »

« L’entourage ne peut pas comprendre s’il n’est pas passé par là. »

Conclusion

 

Presse

– Bernard Granger était l’invité de René Frydman, dans l’émission Matières à penser sur France Culture le 30 août 2017. A réécouter ICI.