1 août 2004

EAN : 2846700834

10.5 x 18 - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846709958

6,99 €

La Violence

Véronique LE GOAZIOU

  • Lire un extrait

« La violence a toujours existé », « La violence, est une pulsion qu’on ne maîtrise pas », « La violence sévit surtout parmi les milieux défavorisés », « La violence s’accroît de nos jours », « Les femmes sont moins violentes que les hommes », « La violence est un moyen d’expression pour ceux qui n’en ont pas d’autres », « La violence est parfois légitime »… Au-delà de l’actualité et des faits divers, Véronique Le Goaziou s’attache ici à analyser la violence sous toutes ses facettes : fait social ou individuel ? en augmentation ? qui est violent ? pourquoi ?

Véronique le Goaziou est titulaire d’un DEA de philosophie, d’une licence d’ethnologie et d’un doctorat en Sciences Sociales. Elle a d’abord fait de la recherche en anthropologie et sociologie des sciences et des techniques. Depuis une dizaine d’années, elle travaille sur diverses questions sociales et politiques, le lien social et la violence.

 

Sommaire

Introduction

Causes et origines de la violence

« La violence a toujours existé. »

« La violence, c’est notre part animale. »

« La violence est une pulsion qu’on ne maîtrise pas. »

« La violence est liée à des troubles psychologiques. »

« La violence sévit surtout parmi les milieux défavorisés. »

« La violence a pour cause l’alcool et les drogues. »

Visages de la violence aujourd’hui

« La violence s’accroît de nos jours. »

« Les actes de violence prennent un caractère sexuel. »

« Ce sont les images violentes de la télévision qui rendent violent. »

« Les personnes violentes sont surtout issues de familles décomposées. »

« Aujourd’hui, on doit davantage parler d’incivilités que de violences. »

« Les femmes sont moins violentes que les hommes. »

« La violence n’est pas seulement physique. »

Faire face à la violence

« On ne peut répondre à la violence que par la violence. »

« La violence est un moyen d’expression pour ceux qui n’en ont pas d’autres. »

« Le dialogue est un remède à la violence. »

« La violence est parfois légitime. »

Conclusion