1 mai 2008

EAN : 9782846702058

10.5 x 18 - format poche - Broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846705981

6,99 €

Le Paléolithique

Marc GROENEN

  • Lire un extrait

« L’environnement au Paléolithique était glacial et hostile », « L’homme préhistorique habitait dans les cavernes », « Tous les outils étaient en silex », « L’homme de Cro-Magnon était vêtu de peaux de bêtes », « L’homme du Paléolithique a peint dans les grottes, mais ce n’est pas un artiste »… Faisant le point sur les découvertes récentes, l’auteur détaille les différents aspects de cette période mal connue, aux prémices de l’histoire de l’humanité.

Marc Groenen est professeur de préhistoire (arts et archéologie) et de philosophie des sciences de l’homme à l’Université Libre de Bruxelles.

 

Sommaire

Introduction

Les méthodes

« On ne peut pas dater les événements avant l’existence de calendriers.»

« L’archéologue est un chasseur de trésor. »

« On ne peut rien savoir de la vie des hommes préhistoriques. »

Les hommes de la préhistoire

« L’homme descend du singe. »

« Le premier homme est une femme : Lucy. »

« Le Pithécanthrope n’est pas un homme et l’homme de Néandertal est une brute épaisse. »

« L’homme de Cro-Magnon est français. »

« L’Europe est le premier continent habité. »

La vie des hommes préhistoriques

« L’environnement au Paléolithique était glacial et hostile. »

« L’homme préhistorique habitait dans des cavernes. »

« L’homme du Paléolithique était un nomade errant. »

« C’étaient des sauvages qui vivaient en bandes désorganisées. »

« L’homme primitif était un chasseur. »

« Tous les outils étaient en silex. »

Le monde de la pensée

« L’homme de Cro-Magnon était vêtu de peaux de bêtes. »

« L’homme de Cro-Magnon était violent. »

« L’homme préhistorique abandonnait ses morts. »

« Ils étaient indifférents à la beauté. »

« L’homme du Paléolithique a peint dans les grottes, mais ce n’est pas un artiste. »

« L’homme préhistorique n’avait pas de croyances. »

Conclusion