1 octobre 2006

EAN : 2846701512

10.5 x 18 - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846707046

6,99 €

Les Tueurs en série

Michel BARROCO

  • Lire un extrait

« Jack l’éventreur est le premier tueur en série », « Les tueurs en série sont un phénomène américain », « Les serial killers sont des détraqués sexuels », « Ils ont une double personnalité », « Ils tuent toujours de la même façon, selon un rituel », « Il faut une formation spécifique pour les arrêter »… L’auteur analyse les différentes façons de mettre en mots et de représenter la figure du tueur en série, afin de dépasser les nombreux clichés qui entourent ces « serial killers ».

Michel Barroco, docteur en linguistique, est sémiologue. Il a axé sa thèse de doctorat sur le thème de la manipulation dans le discours des tueurs en série. Il intervient à l’Institut Français de la Presse.

 

Sommaire

Introduction

Origines des serial killers


« Les tueurs en série sont un phénomène récent. »

« Jack l’Éventreur est le premier tueur en série. »

« Les tueurs en série sont un phénomène américain. »

« Tueurs en série, tueurs de masse, c’est la même chose. »

Portrait du serial killer

« Les tueurs en série sont des hommes. »

« Les serial killers sont des détraqués sexuels. »

« Ils ont une double personnalité. »

« Les tueurs en série sont fous. »

« Les tueurs en série sont des cannibales. »

Les causes de leurs actes


« La pornographie est la cause des actes des tueurs en série. »

« Ils en veulent à leur mère. »

« Ils tuent toujours de la même façon, selon un rituel. »

« Ils ne tuent que des femmes. »

Les moyens pour les arrêter


« Il faut une formation spécifique pour les arrêter. »

« Les profilers mettent leur santé mentale en danger. »

« Avec la mise en commun des fichiers informatiques, on devrait les arrêter plus facilement. »

Conclusion