1 novembre 2007

EAN : 9782846701853

10.5 x 18 - format poche - broché - 128 pages

10,95 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Format ePub : 9782846706971

6,99 €

Marcel Proust

Bernard BRUN

  • Lire un extrait

« Proust était un esthète décadent », « La Recherche, c’est un roman à clefs », « Illiers, c’est Combray », « Proust ? Un juif sodomite ! »,  « La Recherche est le roman de la mémoire », « Proust est l’homme d’un seul livre »… Croisant les idées reçues sur Marcel Proust et celles sur son œuvre, l’auteur nous permet de mieux connaître l’une des figures majeures de la littérature du XXe siècle.

Bernard Brun est chargé de recherche au CNRS, responsable de l’équipe PROUST de l’ITEM et secrétaire de rédaction du Bulletin d’Informations proustiennes.

 

Sommaire

Introduction

L'illusion autobiographique

« Marcel Proust est l’homme d’un seul livre. »

« Combray, c’est Illiers. »

« Balbec, c’est Cabourg. »

« La Recherche, c’est un roman à clefs. »

Légendes et théories du roman

« Proust était un esthète décadent. »

« Proust était un snob laborieux. »

« Proust fut un grand malade. »

« Proust ? Un juif sodomite ! »

« La Recherche, c’est un univers sans Dieu. »

La fabrique du roman


« La Recherche est un roman de la mémoire. »

« La Recherche est « une œuvre dogmatique et une construction ». »

« Je croyais que vous travailliez au lit comme Marcel Proust. »

« Je viens de commencer – et de finir – tout un long livre. »

« L’œuvre inédite de Marcel Proust n’existe pas. »

Conclusion