12 janvier 2023

EAN : 9791031805566

10,5 x 18 - format poche - broché - 168 pages

13,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Sociologie des transidentités

Arnaud ALESSANDRIN

  • Lire un extrait

Les figures trans sont partout. Dans les clips, la mode, les séries, les faits divers… Pourtant, cette visibilité ne s’accompagne pas toujours d’une plus grande acceptation. Tour à tour caricaturé, psychiatrisé, dans le meilleur des cas ignoré, dans le pire rejeté, le fait transidentitaire pose problème. À l’image de l’homosexualité, les peurs et les tabous demeurent.
C’est sur la base de ce constat que ce livre propose un bilan des savoirs sur « les » questions trans, en insistant sur les différents fronts, de l’espace médical à l’espace social, en passant par les arènes juridiques et scientifiques. Laissant de côté la question du « pourquoi » (« pourquoi est-on trans ? » ou « pourquoi le devient-on ? »), l’auteur s’intéresse à la question du « comment » et des logiques sociales à l’œuvre dans les controverses trans­identitaires.

Arnaud Alessandrin est docteur en sociologie à l’Université de Bordeaux où il enseigne la sociologie du genre et des discriminations. Il est l’auteur de nombreux livres et articles sur le sujet des transidentités, du genre et des homophobies et dirige avec Johanna Dagorn les Cahiers de la lutte contre les discriminations.

2e édition revue et augmentée

Sommaire

Introduction

Pour une sociologie des transidentités
Quelques pièges à éviter


Histoire du « transsexualisme » en France

Avant le « transsexualisme »
Anachronismes conceptuels
Travestissement et sexes intermédiaires
L’invention du « transsexualisme »
L’instant définitionnel
Les résistances de la psychanalyse
Institutionnalisation du « transsexualisme » en France
Casablanca et les premières opérations
Les protocoles français
De la société française d’étude et de prise en charge du transsexualisme à Trans Santé


Déconstruction du « transsexualisme »

Controverses psychiatriques
Du « transsexualisme » à la « dysphorie de genre »
Redéfinitions psychiatriques récentes
Controverses dans le droit
En Europe : la CEDH contre la France
En France : la lente reconnaissance des transidentités
Déliaison des parcours
Mondialisation des parcours
Multiplication des parcours et des nominations
L’identité de genre et ses ramifications
La non-binarité : nouvel horizon du genre ?


Les mouvements trans

Les premières associations
Explosion associative des années 2000
E-militantisme trans
Mondialisation des mouvements trans
Manifestations trans


Transphobie(s)

Définir la transphobie
Une approche juridique
Une approche sociologique
Panorama général de la situation en France
Santé trans et discriminations
École
Les mineurs trans : un impensé
L’épreuve scolaire
Prise en charge des mineurs trans entre famille, médecine et école
Travail
Emploi, précarité et discriminations
Transidentité et travail du sexe


Transidentités et représentations

Au cinéma
Multiplication progressive des représentations
2011-2021 : dix années cinématographiques trans
Invisibilité des hommes trans
A la télévision
Maltraitance médiatique
Du dégout à l’autoreprésentation, explosion récente des modèles : l’exemple des séries
Visibilités trans : une arme à double tranchant


Conclusion : Questions actuelles autour des transidentités

Un nouvel horizon transféministe
Perspectives en trans studies

Presse

– Entretien avec l’auteur dans La Montagne, le 23 janvier 2023. A lire ICI.
– Entretien avec Arnaud Alessandrin dans Le Monde, le 23 janvier 2023. A lire ICI