14 juin 2018

EAN : 9791031802763

10,5 x 18 - format poche - broché - 312 pages

13,00 €

Pour les commandes à l’étranger, merci de nous contacter directement par mail : contact[at]lecavalierbleu.com.

Anarchisme, vent debout !

idées reçues sur un mouvement libertaire

Philippe PELLETIER

  • Lire un extrait

L’anarchisme est la conception politique, philosophique et sociale probablement la plus méconnue. Il est vrai qu’il ne se laisse pas facilement appréhender. Au-delà de quelques slogans comme « ni dieu, ni maître », il suscite de nombreuses idées reçues, souvent contradictoires. Les anarchistes seraient ainsi violents et/ou babas cool, marginaux et/ou syndicalistes, ils prôneraient un mode de vie spécifique et/ou s’agiteraient dans la révolution…

De la fin du XIXe à ce début de XXIe siècle, l’anarchisme a alterné entre périodes d’avancées et de recul, mais jamais n’a disparu car « on peut détruire une organisation mais pas une idée, une idée toute simple : si tu veux être libre, sois le, mais avant tout apprend à l’être. » (Felix Carrasquer).

Philippe Pelletier est professeur de géographie à l’université Lyon 2, spécialiste du Japon, mais aussi d’Élisée Reclus, géographe anarchiste. Il a notamment écrit aux Éditions
du Monde Libertaire Géographie et anarchie. Reclus, Kropotkine, Metchnikoff.

3e édition revue et augmentée

Sommaire

L’idée sous tensions

« Ni dieu, ni maître. »
« Pour les anarchistes, l’être humain est naturellement bon.  »
« L’anarchie, c’est le chaos.  »
« L’anarchisme aime détruire.  »
« L’anarchisme prône la violence.  »
« Il existe un anarchisme de droite.  »
« L’écologisme s’inspire de l’anarchisme.  »


Les moyens confrontés à la théorie

« Tous les anarchistes sont des terroristes. »
« Tous les anarchistes sont dans l’illégalité. »
« Les hackers sont des anarchistes. »
« Qui dit anarchisme dit révolution. »
« Tous des gauchistes ou des extrémistes ! »
« Les premiers communistes sont d’anciens anarchistes. »
« L’anarchisme est contre la démocratie. »


Le mouvement dans la société

« L’anarchisme est petit-bourgeois. »
« Les anarchistes sont des fous, des asociaux ou des marginaux. »
« Ils sont nihilistes et anti-tout. »
« Les anarchistes sont des artistes et des bohèmes. »
« Ni dieu, ni maître… ni mari ! »
« Ils sont désorganisés et sectaires. »
« Les Indignés sont les nouveaux anarchistes. »
« Ils sont jeunes, ça leur passera. »


Le projet émancipateur

« Leurs conceptions sont incohérentes. »
« L’anarchisme est européocentrique. »
« Il n’y a pas de programme. »
« L’anarchisme est impuissant car il ne veut pas du pouvoir. »
« L’anarchie, c’est utopique. »
« C’est dépassé et stérile. »